L’expérience de la « clinique musicale »

À travers une écoute simultanément attentive et flottante, le voyage sonore proposé par MMO invite à l’introspection et à l’apaisement méditatif en utilisant les codes de la musicothérapie. Cette dernière use de la musique pour guérir les souffrances en s’adressant, par résonance, charge vibratoire, à notre inconscient.


Au coeur de l’ambition de MMO se trouve donc la volonté de provoquer chez l’auditoire un soulagement à travers l’adoption d’une manière différente d’explorer ce que les oreilles ont à dire au mental ou au corps. Redoublant d’ingéniosité, MMO se propose de créer les conditions de félicité d’une expérience multisensorielle en orchestrant par le son, la voix, les couleurs et les volumes, un accompagnement hors de toute zone de confort. En visant la restauration du bien-être, MMO n’est donc pas un concert mais une aventure artistique sensible et surréaliste. Conjuguant douceur et surprise, entrant en résonance avec des systèmes psycho-acoustiques définis, ce spectacle fait appel à un spectre illimité de perceptions.


Le griot, véritable maître de cérémonie, est alors convoqué comme un guérisseur, le commanditaire d’un « rituel psycho-magique » traversant les strates émotionnelles de l’effroi abyssal, de la sérénité avant d’atteindre la lumière
de la connaissance.

 

L’innovation technique au service de l’âme

MMO se distingue par la combinaison inédite de techniques acoustiques et visuelles à la pointe de l’innovation. Du mapping, des projections sur des objets scénographiés, se mêlent à un son audio 3D binaural. Ce dispositif sonore permet d’accéder à une acuité de perception très élevée en s’appuyant sur les caractéristiques de l’audition humaine pour localiser l’origine des sons. C’est donc la technique de spatialisation sonore qui se rapproche le plus de l’écoute naturelle.


En utilisant l’audio immersif, MMO rend tout leur prestige et toute leur complexité aux musiques dites «traditionnelles » dans la droite lignée d’une anthroposophie sonore et cosmique; proche de l’art de la cymatique (XVIIIème siècle), MMO sculpte la matière grâce à la mise en vibration des corps réunis et met en valeur des sons minimalistes, des chants à l’aura spectrale, en les enveloppant d’un halo d’inconnu. Réverbérations électroniques et éléments musicaux traditionnels permettent ainsi, dans un entrelacement savamment négocié, de dessiner des nappes vocales et des paysages sonores inédits aux contours non aisément circonscrits. Pour notre plus grand soulagement, l’imaginaire des atmosphères n’est pas encore réductible aux nouvelles technologies !

La « troupe thérapeutique itinérante »

 

Seidou BARASUNO

Griot originaire de Parakou, au nord du Bénin, il est à l’initiative du projet MMO avec le producteur Mathieu Insa. Fondateur du Festival des Arts Griotiques, il coordonne également le réseau national des griots du Bénin et représente, en Afrique de l’Ouest, l’ONG américaine WIKITONGES. Il a été associé par l’UNICEF dans la mise en œuvre du projet Tolérance Zéro au mariage des enfants.

 

Alissa SYLLA

Compositrice originaire du Sénégal, poète, diplômée en musicologie à La Sorbonne, elle excelle en sound design électronique expérimental. Elle s’est inspirée pour ce projet des pianistes impressionnistes de la musique classique occidentale à l’instar de Claude Debussy et de son Arabesque numéro 1.

 

Mélissa HIE

Percussionniste du Burkina-Faso, elle est la prêtresse du rythme que ce soit au djembé ou au balafon. Elle a collaboré avec des artistes de renom à l’instar de Damon Albarn notamment dans Le vol du boli.

 

 

Crédits

 

Mathieu Insa : Artistic and musical direction
Alain Weber : Staging
Sandrine Le Coz : Script/dramaturgy
Nicolas Ticot : Scenography/Videos/Mapping
Christophe Olivier : Lights
Cédric David : Development’s live consulting
Mila Acourt: Musicotherapy consulting
Tiziana Manfredi : Visual aid (The Rhythms)
Seidou Barasuno : Song/Incantations/Percussions
Alissa Sylla : Musical composition/Machines/ Clarinet/Poems
Mélissa Hié : Percussions
Jupiter Okwess : Voice-over
Sahadarth Toure : Choreography
RFILabo : Sound mixing

 

UN PROJET ARIBO PRODUCTIONS EN PARTENARIAT AVEC FRANCE MÉDIAS MONDE